Sersou
Accueil > HIER > BLIDA

BLIDA

pour plus de photos voir sur le site BLIDA NOSTALGIE

N° 18 rue Carnot N° 27 rue Carnot.La famille Nyer demeurait, pour la boutique au 27 rue Carnot et l’appartement au premier étage du 18 de la même rue.





Le 28 février 1932 a lieu, sur l’hippodrome de Joinville qui a vu naître l’aviation à Blida, la première manifestation de l’Aéro-club de Blida-Mitidja, présidé par Lucien Cayol (ancien Lt pilote de l’escadrille des Cigognes) assisté de plusieurs anciens pilotes militaires et jeunes enthousiastes de la région.
Les militaires autorisent l’utilisation de l’aérodrome de Blida et la construction d’un hangar. Devant l’affluence des candidats au pilotage, le club embauche l’Oranais Louis Roidot comme chef-pilote, il sera remplacé par Louis Botella en 1936.
Le maire Gaston Ricci accorde une aide bienveillante et les relations avec les militaires de la base sont cordiales. Plusieurs meetings sont organisés avec un grand succès. Le club profite d’un apport important avec l’adhésion de l’Union sportive de l’Ouest-Mitidja (USOM), présidée par Pierre Averseng (d’El-Affroun).
Le club a un Potez 36 et un Caudron Luciole auxquels s’ajoutent des avions de particuliers mis à sa disposition. Des sections sont créées à Marengo (présidée par Paul Bosc) et Affreville (présidée par le maire Louis Jourdan).
Lorsque la guerre arrive, l’Aéro-club de Blida-Mitidja peut être fier de son œuvre, il a formé plus d’une centaine de pilotes et a effectué plus de 6 000 heures de vol sans le moindre accident.

Ci-contre, Suzanne Bardot et Aimée Rème devant le Caudron Luciole F-AMDR.


JPEG - 18.4 ko
En 1933, devant le Potez 36, les pilotes Hilaire Bardot et Marcel Lestrade et le jeune Hubert Lestrade

Le Potez 36 Ville de Blida, arrivé en juillet 1932, devant un hangar militaire (Hilaire Bardot)
Le Potez 36 Ville de Blida, arrivé en juillet 1932, devant un hangar militaire (Hilaire Bardot)

Ces photos sont extraites d’un diaporama construit par Pierre Jarrige www.aviation-algerie.com

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0