Sersou
Accueil > GENEALOGIE

GENEALOGIE

Pour visualiser les liens qui n’apparaitraient pas spontanément, promenez le curseur sur le texte.

" ultime hommage à nos aïeux afin que l’oubli ne s’abatte pas sur eux " G.B.

" L’arbre généalogique de notre famille est un témoignage précieux de notre vie : celle que nous recevons de nos ascendants et celle que nous transmettons à nos descendants " C.E.

 " Je pense que l’arbre généalogique répond, consciemment ou Inconsciemment, à un besoin de se sentir appartenir à une communauté ayant une identité commune " C.E.

Document de Germain B.Ce document papier, de plus d’1 m², représente l’Arbre généalogique des Bardot à un moment des recherches entreprises par Germain Bardot...

Les anniversaires de chacun de nous. joyeux anniversaire !


Les généalogies des familles BARDOT/ERNST et JARRIGE/LABRUNIE dont je suis issue du côté paternel ont été dressées grâce aux travaux de recherche et de mise en forme de très nombreuses personnes.

Pour la famille BARDOT, c’est Germain BARDOT, fils d’André BARDOT, qui a offert le fruit de son travail à ses sœurs, cousines et cousins dans des classeurs noirs. Alain NYER, petit-fils d’Eugène BARDOT, a poursuivi l’œuvre en la complétant et en y ajoutant des photos des membres de la famille. Voir l’Arbre de la famille sous : http://gw.geneanet.org/thomas16.
Gérard Bardot, le fils de Germain, a repris les recherches de son père, son Arbre est visible sur http://gw.geneanet.org/gbardot.

La recherche initiale de la filiation des ancêtres JARRIGE et LABRUNIE est l’œuvre de Monsieur Tibor Pataki, un Hongrois installé dans le Quercy, qui l’a remise à mon grand-père, Albert JARRIGE. Dans son livre "L’histoire de la famille Jarrige", mon grand-père en a repris les éléments et poursuivi la mise à jour. Un de nos lointains cousins du côté JARRIGE, Pierre-Valéry ARCHASSAL http://gw.geneanet.org/archassal, a permis des corrections et ajouts importants. À voir sous : http://gw.geneanet.org/jfabienne.

La recherche en généalogie de la famille ERNST, commencée plus tardivement, a pratiquement rattrapé les précédentes grâce aux travaux étonnants d’Élisabeth ARAGON dont le résultat est visible sur le site qui rassemble les quatre familles : http://gw.geneanet.org/jfabienne.

Voici les principaux patronymes, en cliquant dessus vous irez directement sur Branche correspondante.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0